La concurrence fait rage dans le secteur de la coiffure. La fédération qui représente ces professionnels pointe un problème de surcapacité, de manque de professionnalisation, mais aussi de dumping social. Elle en appelle aux politiques.