L'épargne des Belges, abondante mais essentiellement dirigée vers des placements à court terme, ne permet pas de relancer l'économie du pays. Des initiatives émergent pour inciter les citoyens à reconsidérer leurs préférences.