Donald Trump a beau répéter que "les Hispaniques l'adorent", le candidat républicain à la Maison Blanche fait face à un problème dantesque face à la population d'originie hispanique, majoritairement démocrate et souvent choquée par ses déclarations provocantes depuis le début de la campagne.