Empêtré dans une rébellion du camp républicain, Donald Trump, désormais seul en course pour le ticket républicain à la Maison Blanche, doit convaincre électeurs et anciens candidats républicains aux primaires de se rallier derrière lui. Sa campagne a tellement divisé que même le président de la Chambre des représentants et les anciens présidents Bush refusent pour l'instant de le soutenir.