La crise diplomatique qui oppose actuellement la Russie à la Turquie pourrait coûter jusqu'à 9 milliards de dollars à Ankara. La pays dépend beaucoup de l'ancienne république soviétique pour ses importations énergétiques notamment.