Le géant américain Uber a subi mercredi un revers judiciaire. La justice européenne a en effet décidé que ses services devaient relever principalement du "domaine des transports", et donc être soumis aux mêmes réglementations que les taxis. Une conclusion qui ne devrait toutefois pas changer les choses à Bruxelles.