La zone euro va profiter cette année d'une embellie économique, avec une croissance légèrement meilleure que prévu. Ceci essentiellement grâce à une série de facteurs externes.