La Commission Européenne estime qu'un quart des exportations de déchets au départ des ports européens vers l'Afrique et l'Asie se font illégalement.