Selon la Commission européenne, la Slovénie, l'Italie et la Croatie font face à des déséquilibres macro-économiques excessifs de leur économie, tandis que la France est placée sous surveillance renforcée. Et l'exécutif européen relève une nouvelle fois le fort taux d'endettement de la Belgique.