Plus d'un tiers du gaz naturel utilisé en Europe provient de Russie. Résultat, les 27 se sont réunis à Bruxelles aujourd'hui pour discuter approvisionnement et prix.