Selon le Financial Times, la Commission européenne prévoit de taxer à 3% le chiffre d'affaires des géants du numérique.