L'affaire Luxleaks a remis sur le devant de la scène un vaste chantier : l'harmonisation fiscale européenne. Un projet d'harmonisation, soutenu notamment par la France et l'Allemagne, est sur la table, afin que les Etats membres cessent de se concurrencer entre eux au niveau fiscal.