Pasteur, enseignante ou cadre: ces Ukrainiens de l'Est du pays ont des profils très différents, mais ils sont unis par la même détermination: voter à tout prix lors des élections présidentielles du 25 mai, en dépit des menaces qui planent sur le scrutin dans la région.