Après Fitch au début du mois, c'est au tour de Standard & Poors de revoir la note du pays à la baisse. Avec la suspension des aides financières de la Russie, l'Ukraine pourrait aller vers un défaut de paiement. Sans pour autant mettre à mal sa capacité à payer le commerce courant.