Les grandes puissances occidentales, tout comme Téhéran, se sont félicités de l'accord cadre "historique" sur le nucléaire iranien arraché la veille, mais vivement dénoncé par Israël qui l'a qualifié de menace pour sa survie.