Le gouvernement britannique a déclaré ce lundi qu'il ne "reconnaissait pas" le montant de 40 milliards d'euros présenté ce week-end par le Sunday Telegraph comme la somme que Londres serait prête à payer pour sortir de l'Union européenne.