Un collectionneur d'Alep retrouve ses voitures "blessées" 18/04/18

18/04/18 à 14:38 - Mise à jour à 12:33

Mohammad Mohiedine Anis regarde avec commisération sa Buick Super 1955 mutilée par les féroces combats entre armée et rebelles syriens qui ont ravagé Alep pendant plus de quatre ans. Ce collectionneur de 70 ans s'est promis de s'atteler à sa réparation, maintenant que les armes se sont tues depuis la reprise de la deuxième ville de Syrie par l'armée.

Mohammad Mohiedine Anis regarde avec commisération sa Buick Super 1955 mutilée par les féroces combats entre armée et rebelles syriens qui ont ravagé Alep pendant plus de quatre ans. Ce collectionneur de 70 ans s'est promis de s'atteler à sa réparation, maintenant que les armes se sont tues depuis la reprise de la deuxième ville de Syrie par l'armée.

En savoir plus sur:

Trends/Tendances - Entreprisesplus

Trends/Tendances - Financeplus

Nos partenaires