Selon une étude de la banque ING, un emploi sur deux pourrait être remplacé dans les vingt ans à venir par un ordinateur ou un robot.