Face à la pénurie de matières premières, dont principalement l'huile de tournesol, certaines entreprises sont contraintes de modifier la composition de leurs produits. Les étiquettes et emballages étant produits des mois à l'avances, ils ne mentionnent pas toujours les nouveaux ingrédients utilisés. Pour assurer malgré tout une bonne information des consommateurs et garantir la sécurité alimentaire, le gouvernement fédéral a approuvé une série de mesures temporaires.