Selon Emmanuel Macron et Angela Merkel, les 500 milliards d'euros seront levés sur les marchés financiers par la Commission européenne au nom des 27 Etats membres et pas seulement les pays de la zone euro. Différence avec le projet des eurobonds : le fonds doit être temporaire et ciblé pour les secteurs et les régions les plus touchés par la pandémie de Covid-19.