Un gouvernement fédéral sans majorité au Parlement. Une construction temporaire censée tenir jusqu'au élections du 26 mai. C'est le choix de la nouvelle équipe Michel. Un gouvernement minoritaire qui semble néanmoins compter sur un soutien partiel de son ancien partenaire, la NVA passée dans l'opposition.