Vingt-cinq pour cent des indépendants recourent déjà au droit passerelle à l'heure actuelle, estime le prestataire de services de ressources humaines Acerta sur base de ses propres chiffres.