Le secteur de la construction reprend du poil de la bête. Mais, la grève de ce lundi tombe au mauvais moment.