Alors que de nombreux chantiers publics ont repris dans la pays, les entreprises de grands travaux continuent de manifester une certaine inquiétude. La plupart craint d'importantes pénuries de main d'oeuvre dans les années à venir.