La banque Dexia a enregistré en 2013 une perte nette d'un peu plus d'un milliard d'euros, en baisse par rapport à 2012. Cela grâce à la poursuite de son démantèlement et à une baisse du coût de refinancement.