Le gouvernement Michel a présenté jeudi un nouveau cadre de soutien aux investissements dans l'éolien qui allège la facture d'1,1 milliard d'euros par rapport à la décision du gouvernement précédent.