Producteurs de pommes de terre, négociants et transformateurs, Wallons et Flamands, tous les maillons de la chaîne signe le nouveau Code de bonne conduite. Un Code qui organise la façon de passer des contrats dans le secteur de la pomme de terre. Un secteur qui a bien grandi depuis la version précédente en 2006.