Bientôt un médicament contre la maladie de Charcot-Marie-Tooth, l'un des troubles héréditaires les plus courants du système nerveux. C'est ce qu'entend développer Augustine Therapeutics, une nouvelle spin-off de la KU Leuven qui vient de lever 4,2 millions d'euros pour se lancer. De quoi susciter de l'espoir pour 1 personne sur 2.500 affectée par cette maladie dans le monde.