Le texte sur la table prévoit une première augmentation d'1,1% à partir de juillet et une seconde augmentation de 2,4% plus tard. Mais faute d'accord global, les premiers augmentations restent bloquées. Employeurs et syndicats montrent du doigt la FGTB.