Dans une Birmanie où d'influents moines bouddhistes antimusulmans cherchent à peser sur le débat électoral, des jeunes mènent une contre-offensive, avec des selfies "de l'amitié" sur les réseaux sociaux.