Selon l'institut Vias et le ministère de la Mobilité, quatre travailleurs sur dix exercent une fonction qui leur permettrait de travailler parfois chez eux. Sans atteindre ce chiffre, un simple doublement du nombre de télétravailleurs permettrait déjà de résoudre de nombreux problèmes, notemment les embouteillages aux heures de pointe.