La Commission européenne a proposé d'octroyer à la Belgique une partie du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation. Objectif : aider 500 travailleurs licenciés par des entreprises hennuyères.