La production de pétrole de l'Arabie saoudite, le plus gros exportateur mondial d'or noir, est temporairement réduite de moitié après une attaque de drones revendiquée par les rebelles yéménites qui a provoqué samedi des incendies dans deux sites du géant Aramco. Une action aussitôt condamnée par les Etats-Unis qui ont accusé l'Iran d'en être responsable.