100 ans après la Grande Guerre, les tombes de soldats "Morts pour la France", disparaissent petit à petit des cimetières communaux. Pour tenter de les préserver, le Souvenir Français a lancé vendredi au cimetière du Plessis-Belleville (Oise) une opération de géolocalisation de ces tombes.