Le titre GameStop n'en finit plus de s'envoler aux Etats-Unis. Une ascension ahurissante, nourrie par un groupe de boursicoteurs partis en croisade contre les barons de Wall Street. Une bataille boursière sur fond de vente à découvert qui commence à coûter cher aux fonds spéculatifs qui pariaient sur une baisse du titre.