L'IRE et son projet SMART souhaitent développer les isotopes, nécessaires à l'imagerie médicale, de façon plus écologique.