2014 apporte déjà son lot de difficultés aux pouvoirs publics. Le Conseil d'Etat vient en effet de donner gain de cause au syndicat policier mettant à néant un arrêté royal de juin 2011, qui entendait moduler, selon les grades ou l'âge, les primes allouées au personnel de police. Du coup, le nouvel arrêt, qui vient d'être notifié, coûtera près de 48 millions d'euros aux finances publiques.