Le "specialty coffee", un café fin de terroir chéri par les Américains et les Australiens, commence à faire des émules en France, où règne encore en maître l'expresso vite fait et pas forcément du meilleur goût.