La guerre en Ukraine commence à peser sur l'approvisionnement en denrées alimentaires. Les entreprises, menacées par la hausse des prix de l'énergie et des matières premières, demandent des mesures. Une nouvelle Taskforce vient donc de voir le jour