Si elle exclut une fermeture des frontières intra-Europe pour ne pas pénaliser le marché unique, l'Union européenne veut limiter au maximum les voyages non-essentiels. Elle planche sur une nouvelle classification, rouge foncé, pour désigner les zones où le virus circule activement. Et où test et quarantaine pourraient devenir obligatoires.