La Commission européenne a détaillé vendredi ses interrogations concernant les accords fiscaux passés entre les Pays-Bas et la américaine de cafés Starbucks, qu'elle soupçonne d'être incompatibles avec les règles européennes de la concurrence, en pleine affaire "LuxLeaks".