La torréfaction du café émet chaque année 15 millions de tonnes de CO2, soit l'équivalent de 5 milliards de litres de mazout. Une situation qui pourrait changer, et cela grâce à une start-up belge qui a mis au point une machine à torréfier fonctionnant à l'énergie solaire.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.