Partenaire commercial important, les USA représentent 20% des exportations britanniques. Pour autant, un tel accord ne fait pas l'unanimité outre-Manche, certains craignant des normes au rabais en matière de santé et d'alimentation, notamment.