Elle est la plus controversée des ministres du président américain Donald Trump. La milliardaire républicaine Betsy DeVos, confirmée mardi à la tête de l'Education, a consacré sa récente carrière à la privatisation de l'éducation.