La guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis à la Chine ne profite pas vraiment par ricochet aux entreprises européennes, qui sont plutôt "prises entre deux feux". C'est ce qu'estime la Chambre de commerce de l'UE en Chine sur base d'une enquête auprès de ses membres. Des membres qui regrettent la méthode suivie par l'administration Trump, même s'ils disent partager nombre de ses griefs.