Ce soir, Donald Trump pourrait refuser de certifier l'accord sur le nucléaire conclu sous la présidence de Barack Obama.