Le plan de régularisation du président Obama, dont devraient bénéficier près de cinq millions de clandestins représente une victoire importante pour les associations. Mais il n'est pas toujours facile de convaincre les immigrés clandestins d'entrer dans le système alors que l'opposition des Républicains au Congrès rend peu probable tout progrès pour les sans papiers.