Alors que le Congrès se prépare à voter le budget, des discussions sur les coupes budgétaires impopulaires lancées plus tôt cette année devraient revenir sur la table. En attendant, des secteurs comme la défense, l'éducation ou encore la science en ressentent déjà les effets.