Lorsque Barack Obama prend ses fonctions, la crise immobilière et financière est à son plus haut niveau. Huit ans plus tard, Donal Trump hérite d'une économie en bien meilleure santé .