Volkswagen et les autorités américaines seraient parvenus à un accord pour indemniser les victimes américaines du scandale des moteurs truqués. La facture serait salée pour le constructeur mais celui-ci éviterait le procès.